lundi 31 août 2009

Hybride... 31 août 09

Après divers essais de stratifications d'ailes, jamais je n'ai réussi à avoir un résultat me convenant.
La dernière paire, prévue pour un planeur d'1,5m d'envergure présentait quelques défauts.
Au lieu de la jeter, j'ai voulu l'adapter pour un petit planeur de conception personnelle...

L'idée de base était de réaliser un petit planeur voltigeur pour voler dans le petit temps.
Le profil de l'aile ratée est un TP66. Profil en théorie assez adapté à ce que je voulais faire.

Les planeurs en mousse présentent quelques avantages : légers, faciles à mettre en oeuvre, réparables aiséments, peu onéreux, etc.. et quelques défauts : souplesse impropre à un pilotage précis surtout...

A partir de là, en réalisant un "croisement" entre une paire d'aile rigide et un corps "souple", j'espère pouvoir obtenir un peu du meilleur des deux approches.

Pour commencer, j'ai raboté l'aile pour obtenir une envergure d'1,3m. Afin de ne pas alourdir l'engin destiné, je le rappelle, au vol en petites conditions, je suis parti sur un stab qui parait disproportionné. Un grand stab permet d'avoir un centre de gravité plus arrière, donc moins de plomb à ajouter dans le nez et au final, une masse globale "contenue" (je n'ai pas encore réalisé de pesée)... A faire quelque chose d'un peu original, mon attention s'est portée sur la partie arrière. Le stab est pendulaire, ce qui est plutôt rare sur un planeur en mousse... Et pour faire très simple au niveau de la réalisation, la dérive est au dessus du stab, sans aucune "interaction" avec ce dernier (elle ne le traverse pas...).
Bon, la réalisation n'est pas exempte de défaut, la mise "en croix" est loin d'être parfaite...
Mais dans l'ensemble, ça a plutôt "bonne bouille"!

Les premiers "lancés-main" dans le champ d'à côté sont plutôt encourageants!
La ptite bête semble saine et bien née...




lundi 24 août 2009

Concert de Sonia Wieder-Atherton, le 24 juillet 09

Etant fan de musique classique en particulier, ce blog sera également l'occasion de présenter mes coups de coeur (ou mes coups de gueule...).
Je commence la série par un concert auquel j'ai assisté dans le cadre du festival : "Labeaume en Musiques", en Ardèche.
Je n'assiste que très rarement à des concerts. Le prix me rebute parfois, souvent le public indiscipliné m'agace au plus haut point! Ben oui, je suis comme ça...
Ma chaine hi-fi me permet d'avoir des écoutes de très haute tenue à domicile...

J'en reviens donc à ce 24 juillet 09...
Sonia Wieder-Atherton, une violoncelliste dont je possède quelques CD, dont un que j'écoute assez régulièrement, superbe... Il s'agit, pour ceux qui seraient intéressés de "En Sonate".

Cette fois-ci, on part (avec ma compagne) pour entendre un programme inédit.
Avant d'y aller, je découvre la petite vidéo de présentation que je vous mets un peu plus bas.
Il s'agit de son dernier opus publié.

Je vais faire un peu plus rapide après cette longue présentation...

Dès les premières notes, sur les "Vêpres" de Rachmaninov, l'ambiance est donnée, l'assemblée n'ose pas applaudir, en "apesanteur", suspendue à l'archet de la violoncelliste et de la formation qui l'accompagne. En tout, dix musiciens sur scène, à noter que ce n'est pas avec cette formation qu'elle a enregistré le CD.
Tout est en place, la grande dame mène gentiment sa troupe, sans stress, toute l'émotion slave peut s'exprimer...
Un grand concert, très grand! Une de ces soirées que l'on n'oublie pas. Certainement pour moi l'un, sinon "Le" plus beau concert auquel j'ai assisté. Quand le sublime et la grâce se tutoient...
Le violoncelle est un instrument qui me plaît, Sonia W-A en est très certainement à l'heure actuelle la plus grande interprête qui soit.

J'ai acheté son CD "Chants d'Est", la magie du live n'y est pas, bien sûr, mais une très bonne prise de son.
Le violoncelle est un peu trop mis en avant à mon goût... et la spontanéité n'est pas pas assez présente. Cela n'en demeure pas moins très agréable à écouter, et me replonge dans la chaude ambiance de cette soirée inoubliable!
Merci Madame Wieder-Atherton...

video

lundi 17 août 2009

Chassenoud, 11 août 09

La superbe pente de Chassenoud...
Du côté de Lyon, cette pente est très accueillante, rassurante.
On a eu de supers conditions de vols. Les aéromodèlistes du coin sont venus plutôt nombreux pour profiter de cette belle journée, qui les en blâmerait???
De biens beaux planeurs, avec malheureusement la destruction d'un ASW 15 (le fuseau jaune sur la photo plus bas...), presque réparé depuis. Un superbe Foka (les deux premières photos de la série), avec notamment un beau travail sur la cabine (pas encore terminée) et plein de petits détails soignés, que je n'ai pas photographié...
Merci à Fred R ;-)

Bathernay, le 30 juillet 09

A maintes reprise repoussée, la rencontre avec Paul Derbier sur ses terres (au Nord de Romans, grosso-modo...) à pu avoir lieu le 30 juillet 09. Malheureusement le vent n'était pas tout à fait là où il fallait. On a quand même pu faire quelques jolis vols en fin de journée.
Au chapitre retrouvailles, pour la petite anecdote, il est à noter que Paul a vendu à Philippe (avec qui je vole souvent) son premier planeur, il y a environ 25 ans... Je me sens tout jeune d'un coup!


mercredi 12 août 2009

TOA, les 4&5 juillet 09

1ère édition du Take Off Ardèchois les 4&5 juillet 09, compétition de planeurs radiocommandés, catégorie F3F.
Presqu'une vingtaine de concurrents ont fait le déplacement.
Malheureusement, l'acteur essentiel de ce type de rencontre ne s'est pas manifesté : le vent!
Le concours n'a donc pas été validé.
L'ambiance fût tout de même de la partie.
Merci à tous... ;-)